Economie locale

Il est à Sault de Navailles et vous attend !

                      adab.png


 


Le magasin U-Express de Sault de Navailles vous offre désormais un nouveau service : « un distributeur de billets »


 


 


adab1.jpg


 


 


C’est une collaboration entre le U Express, la Mairie de Sault de Navailles et l’agence du Crédit Agricole d’Orthez qui est à l’origine de la mise en place de ce distributeur de billets.


 


Cet automate permet d’assurer un service de proximité de retrait d’espèces pour tous et une fonction supplémentaire de consultation de solde et d’édition de RIB pour les clients Crédit Agricole.


 


Le Directeur du magasin U Express nous en dit un peu plus sur ce nouveau service :


 


Bonjour Hervé De Latour comment est né ce projet ?


 


"Bonjour, tout d’abord revenons un peu en arrière… Il y a quelques années déjà une annexe de l’agence du Crédit Agricole d’Orthez délivrait des espèces dans un bureau à Sault de Navailles, puis ce service à disparu. En zone rurale il est indispensable de maintenir des services de proximités aux usagers, d’ailleurs c’est tout l’enjeu de notre U express ici à Sault de Navailles".


Ce service de distribution d’espèces vient donc répondre à un besoin réel dans une zone de service où les agences bancaires les plus proches sont à une quinzaine de kilomètres (Orthez ou Amou)".


 


Ce distributeur vient donc compléter votre gamme de service de proximité ?


 


"En effet, nous proposons déjà en plus de la moyenne surface, un service de location de véhicule utilitaire, une station essence, un service de photomaton ainsi qu’une laverie automatique. Ce distributeur de billets vient donc compléter notre offre de service au plaisir des usagers".


 


 adab2.png


 


Le distributeur a été installé il y a quelques jours, quels sont les premiers retours clients ?


 


"Les gens sont vraiment ravis, cela leur évite de se déplacer sur plusieurs kilomètres pour retirer. Les clients sont déjà nombreux à l’utiliser et chaque jour les retours sont positifs".


 


Un dernier mot ?


 


"N’hésitez pas à venir l’utiliser, il est à votre disposition".


 


Merci Hervé De Latour


 


 


Le distributeur est à votre service durant les heures d’ouverture du U Express de Sault de Navailles.


 adab3.jpg


 


 


Offrir un service bancaire de proximité est un enjeu essentiel pour nous, cela permet de répondre à vos besoins partout et tout le temps…et également de stimuler l’activité économique de nos territoires !


 adab4.png


 


Pour toute question l’ensemble de l’équipe de l’agence du CA Pyrénées Gascogne d’Orthez reste à votre disposition. N’hésitez pas à nous joindre.


Jean-Dominique LORGEAS, agence d'Orthez SAINT PIERRE.

Rédigé le  14 août 2015 11:30 dans Economie locale  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Envie de manger BIO ?

Nous allons dans ce nouvel article vous faire la présentation d’une épicerie bio se nommant CASABIO et étant sur la commune d’Orthez. Vous pouvez y trouver des produits de beauté, de nettoyages mais également des produits de la vie quotidienne qui respecte notre environnement.


 ablogimbuto.jpg


Depuis quand êtes-vous installé ?


 "J’ai repris le fonds de commerce en Avril 2011".


 


Quelle est votre expérience professionnelle ?


 "Aucune expérience dans la vente. J’ai un professorat de danse, j’ai été professeur de fitness pendant plusieurs années, ensuite j’ai été maman et je suis occupée de mon petit garçon. Par la suite nous avons eu avec mon mari, l’envie d’ouvrir un magasin bio. Nous étions déjà des consommateurs de ces produits et nous apprécions l’idée de pouvoir posséder notre propre boutique".


 


Qui vous a aidé dans votre installation ?


-"Mon Mari. Il m’a beaucoup aidé dans l’installation du magasin notamment l’aménagement du magasin et la construction.


-La Banque


-Le comptable


-La Chambres de commerce et d’industrie".


 ablogibuto1.jpg


Par rapport votre expérience, quels conseils pourriez-vous donner à une personne qui souhaiterait monter sa propre affaire ?


 


"La chambre de commerce et d’industrie m’a beaucoup aidé dans mon projet surtout au niveau des aides, du suivi et de l’encadrement. Il faut également beaucoup de volonté et de patience".


 


Avez-vous une clientèle particulière?


 


"La clientèle de l’ancienne propriétaire est restée celle-ci est assez âgée mais nous arrivons également à toucher une partie de clientèle plus jeune.


La plupart de nos clients ne sont pas forcément une clientèle aisée mais plutôt des personnes convaincu et qui préfère manger moins mais mieux".


 


Merci beaucoup pour cette entrevue.


 


Sabine SOUSSOTTE, agence d'Orthez Saint-Pierre.


 


 

Rédigé le  29 mars 2015 23:20 dans Economie locale  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Petit clin d'oeil au Salon de l'Agriculture...

 


 Préparer l’installation de mon exploitation agricole


 


a991.png


 


Tel était le thème de la réunion que la Caisse Locale du Crédit Agricole d’Orthez  et ses administrateurs  (c’est-à-dire des clients élus par nos clients sociétaires lors des assemblées générales) ont organisé le 28 janvier 2015 à la MFR de Mont.


Cette réunion a été organisée en partenariat avec le lycée agricole d’Orthez, la Maison Familiale Rurale de Mont, la chambre d’Agriculture des Pyrénées Atlantiques.


992.png


Le public était plutôt jeune ; composé d’élèves de bac pro agricole, de BTS ACSE, JA ( JEUNES AGRICULTEURS) en cours d’installation. Avec les accompagnants, près  de 80 personnes ont assisté à cette réunion d’information. 


993.jpg


 


 


 


 


Cette matinée, entourée de nombreux acteurs du monde agricole, avait pour objectif d’informer sur le processus d'installation, les aides, les conditions, et les évolutions à venir.


Deux intervenants dela Chambre d’Agriculture des PA sont intervenus. Tout d’abord Thierry PERE, responsable de la filière « installation », a présenté une étude  de l’installation « type » de ces dernieres années. Ce fut l’occasion de se rendre compte qu’en la matière, notre département est le 1er en terme de nombre d’installations (130 en moyenne depuis 14 ans). A noter qu’une fois n’est pas coutume , en 2014, les installations ont été équitablement réparties entre Pays Basque et Béarn.


995.jpg


 


Quelques chiffres marquant pour 2014 :


-          17% d’installation aidée hors cadre familial (reprise d’une exploitation sans lien de parenté).


-          42 % des installations en circuit court (vente directe de l’agriculteur au consommateur ).


-          Moyenne d’investissement d’une installation 227 K€.


Ensuite Laure Astagno, responsable du Point Accueil Installation Transmission (PAIT) a présenté les nouveautés 2015 du parcours à l’installation JA.


Différents intervenants du Crédit Agricole sont intervenus dont Martine Loustaudine, animatrice chargée de l’accompagnement des JA sur l’ensemble du Béarn.


996.jpg


Pour finir, nous avions convié  6 JA pour qu’ils puissent échanger et témoigner sur leur expérience. Ces jeunes agriculteurs installés entre 2003 et 2014 ont relaté les moments marquants de leur parcours, ont prodigué leurs conseils et ont surtout convenu que l’installation est un moment clé qui nécessite beaucoup d’attention.


Certaines installations sont très récentes et quelques JA avaient quasiment le même  age que leurs auditeurs présents dans la salle. Spontanément, ils leurs ont recommandé de profiter de leurs études et de capitaliser sur leur formation car « après, c’est trop tard : ils pourraient le regretter !».


Ensuite, une fois le cycle d’étude terminé, ils ont aussi précisé que l’accompagnement à  l’installation par les services de  la Chambre d’Agriculture, les comptables et les banques étaient nécessaires à la réussite de leur projet : avant, pendant et après car s’il est important de bien préparer son installation, il est indispensable d’assurer un suivi relationnel avec les JA.


Les échanges avec la salle ont rythmé cette fin de matinée et, avant de pouvoir les poursuivre autour d’un buffet, la question fut posée à l’assistance : « combien parmi vous ont l’intention de s’installer, en création ou en reprise,  en tant qu’agriculteurs ? ».


Et là surprise : pas moins de 30 mains se sont levées !


 


Ceci démontra, s’il le fallait, que l’Agriculture est encore  un secteur d’avenir…


 


 


999998.png


 


 Arnaud ROUILLY, chargé de clientèle agricole d'Orthez Saint Pierre


 


 


 

Rédigé le  13 mars 2015 9:54 dans Economie locale  -  Lien permanent
0 Commentaires